Ostéopathie et sphère gynécologique : généralités et cas de l’endométriose

J’apporte beaucoup d’importance à avoir une vision globale et holistique du corps. En prenant en compte les différentes sphères (musculo squelettique , système viscéral, système nerveux etc…) sans oublier la composante psycho-emotionnelle.
Le but de la consultation sera de trouver l’origine d’une dysfonction , pour ne pas simplement traiter le symptôme. L’ostéopathie, reposant ainsi sur un raisonnement de cause à effet, peut être une aide précieuse dans les déséquilibres gynécologiques , perturbant la femme dans sa vie quotidienne et intime.

Quand les femmes sont atteintes d’endométriose, les différents foyers ( ilôts de tissu endométrial) se fixent en dehors de leur site d’origine entrainant une restriction de mobilité et favorisant une mauvaise circulation. Les saignements , anciennes lésions cicatricielles et adhérences des possible interventions chirurgicales induisent également des réactions tissulaires responsables de restriction de mobilité. Toute restriction de mobilité entraine une perte de fonction.

Le cycle féminin est un fragile équilibre entre le système nerveux autonome d’une part, du système hormonal d’autre part , et enfin le psychisme.
Le traitement allopathique proposé pour les troubles fonctionnels gynécologiques est souvent démesuré et rarement dénué d’effets secondaires. C’est aussi le cas pour l’endométriose, car il n’existe pas de traitement définitif. Toutefois pour les formes les plus graves , c’est l’opération chirurgicale (et bien souvent LES opérations) qui est préconisée et les médicaments ne traitent souvent que les symptômes et non la cause. Cela à pour effet d’entrainer les femmes dans un parcours de soin et des thérapeutiques de plus en plus lourdes.

Source : Académie de Dijon

Dans le cas de l’endométriose , la symptomatologie, est propre à chaque femme:  « Il y a autant d’endométriose qu’il y a de femmes » ce qui nous rappelle le grand principe de l’individualité. Alors, le rôle de l’ostéopathe , n’est pas de « guérir » l’endométriose, mais d’accompagner ces femmes qui en souffrent , dans les problématiques et symptômes qu’elles rencontrent, pour les aider à trouver un équilibre au quotidien.

Le centre supérieur (Hypothalamo-hypophysaire « HH ») fabrique les hormones gonadotrophines LH et FSH. Ces hormones provoqueront la réponse local en sécrétion d’Oestradiol (Oe) et de Progestérone (P) par les ovaires.

Importance donc de la vascularisation qui permet l’apport nutritif et le transport des messages hormonaux vers les ovaires par les artères et permet, un rétro contrôle à l’HH qui adaptera sa réponse à la quantité d’hormones circulantes par le retour veineux.

Comment l’ostéopathie peut aider à traiter ces dysfonctions gynécologiques ?
Lorsqu’il y a des lésions d’endométriose et d’adénomyose cela créer de l’inflammation (une altération des tissus et douleur) , car lors de chacun des cycles menstruels , les cellules réagissent à l’influence des modifications hormonales.
Il sera donc primordial de rechercher et traiter des dystonies neurovégétatives, c’est à dire des signes qu’il y a un déséquilibre entre le système nerveux sympathique et parasympathique (ce qui gère donc la vasomotricité et donc la vascularisation)
Intervient, aussi bien sur, une approche sur la zone pelvienne et digestive, pour agir localement en fonction de la symptomatologie : règles douloureuses , troubles digestifs , troubles urinaires , infertilité…
Il faudra vérifier la mobilité des articulations (sacro iliaque, sacrum, coccyx, lombaires) et sur les organes et annexes (utérus, trompes, ovaires et les ligaments au niveau gynécologique et l’estomac , le foie , le colon … sur la sphère digestive).

Un autre facteur primordial sera à considérer LE STRESS qui a une influence énorme sur le système hormonal et neurovégétatif. Enfin , le lien entre psychisme et fonction gynécologique fera intégralement partie de l’approche : Travailler les tissus pour libérer la tête (et vice versa).
Nous y reviendrons.

Références :

  • Guide pratique d’Ostéopathie en gynécologie : Claudine Ageron Marque
  • Philosophie de l’ostéopathie : A T Still
  • Reveillez vous femmes divines : V de la Coquetière.
  • Femmes désirées , femmes désirantes : dr Danièle Flaumenbaum
  • podcast : parlons d’endo
  • site : endofrance
  • Traitement ostéopathique de la dystonie neurovégétative et du stress chronique par Emmanuelle DAHAN-ZEITOUN

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/87ac7b30438d8267ce2d82a9af69d914/osteozone/wp-includes/functions.php on line 5279

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/87ac7b30438d8267ce2d82a9af69d914/osteozone/wp-includes/functions.php on line 5279